17.11.2022

NON à la fermeture des LYCEES PROFESSIONNELS

Le ministère de l’Education Nationale et des Régions décident conjointement la fermeture de Lycées Professionnels. En Ile de France, ce ne sont pas moins de 6 lycées professionnels qui sont menacés de fermeture à la prochaine rentrée. Parmi eux 2 ont des filières artistiques, les lycées L. de Nehou et Brassaï. Le lycée Brassens à enseignement général mais horaires aménagés est également menacé.
Le 18 octobre dernier, la grève a été massive, 3000 manifestants à Paris et des milliers dans toute la France pour le retrait de la réforme Macron-Grandjean. Lors du rassemblement le 8 novembre dernier devant les locaux du Conseil Régional d’Ile de France, nombreux étaient les lycéens qui manifestaient comme ceux du lycée Brassens au slogan « Brassens fermé, rêves brisés ». Le Syndicat National Libre des Artistes Force Ouvrière était présent.

 

Samedi 19 novembre prochain, le SNETAA-FO principal syndicat des professeurs des lycées professionnels appelle à une manifestation nationale pour la défense des enseignements professionnels, contre la fermeture d’établissement, pour le retrait de la « réforme ». Il est soutenu par le SFOPRIF (territoriaux IDF) et la FNEC-FO-FP (Fédération Nationale de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle) qui y appellent également. Le SNLA-FO appelle les artistes à y participer, nombreux.

 

La disparition des lycées professionnels, comme les Conservatoires aussi menacés de fermeture cet hiver pour cause d’envolée des prix de l’énergie, c’est la formation chaque année de la jeune génération à des métiers techniques et artistiques qui est menacée. C’est la transmission de connaissances théoriques et pratiques, tant recherchées aujourd’hui, qui est mise en cause. C’est l’obtention de diplômes reconnus dans les conventions collectives, CAP, BAC pro, BTS…qui est dénié à la jeune génération. Aux enseignements professionnels, dispensés en toute indépendance par des professeurs qualifiés et protégés par leur statut de fonctionnaire, ministère de l’Education Nationale et Régions veulent substituer l’apprentissage. Apprentissage sous pression des besoins patronaux immédiats, où la transmission théorique a disparu, où bien souvent le jeune n’est qu’un exécutant non payé, en lieu et place de salariés.

 

Dans le cas des filières artistiques, c’est une remise en cause supplémentaire pure et simple de nos métiers. A qui va t’on faire croire qu’on peut former un danseur, un musicien, un comédien sans qu’il maitrise suffisamment son Art ? Où ? comment ? Sur un plateau « immergé dans les conditions du réel » ? A moins que ce ne soit que de le cantonner aux coulisses, condamné à écouter et à regarder, sans exercer son propre outil, donc voué à l’échec ?

 

Ce projet est un recul historique de plus d’un siècle, quand le combat des enseignants, des salariés et des organisations syndicales a tendu sans cesse à une formation la plus qualifiante de la jeunesse, scientifique, littéraire, technique, artistique ?

 

C’est pourquoi le Syndicat National Libre des Artistes Force Ouvrière soutient la mobilisation des enseignants et des lycéens contre ce projet funeste et appelle les artistes professionnels à s’y joindre.

 

  • NON à la fermeture de Lycées Professionnels dont des LP à filière artistique, retrait de la « réforme » Macron-Grandjean
  • Défense de tous les Enseignements techniques et artistiques
  • Défense des diplômes reconnus dans les Conventions Collectives

 

MANIFESTATION NATIONALE SAMEDI 19 NOVEMBRE, départ RDV 13h

Place Le Corbusier, métro Sèvres Babylone (ligne 10, 12) départ 14h

 

Rejoignez le Syndicat National Libre des Artistes Force Ouvrière

Actualité…

NON à la fermeture des LYCEES PROFESSIONNELS

TROP c’est TROP !

NON à la censure, les Festivals d’Art de l’été 2024 doivent avoir lieu !

Le 18 octobre, les artistes aussi se mobilisent pour l’augmentation des
salaires et la défense des annexes 8 & 10

F. Souillot pour la confédération FO : "Vive l'Audiovisuel Public !"

Election au CA de l’ADAMI, le SNLA-FO appelle à voter pour : P. Azam ; N. Boyer ; M. Melki ; J-P. Tribout ; I. Gonzalez Perez ; F. Phelut.

Non à la fermeture du Lido ! Maintien de tous les salariés en poste !

Radio France – négociation 12 avril 2022

Le SNLA contre la guerre !

SNLA-FO logo

Non à la guerre, retrait des troupes d’Ukraine ! Oui à la liberté, dont celle des artistes

CESSEZ la REPRESSION ! ENTENDEZ les REVENDICATIONS !

JEUDI 27 janvier : TOUS dans la rue !

Abandon des poursuites contre le syndicaliste Elie DOMOTA !

Ça Suffit, le 19 janvier mobilisons
nous pour sauver nos métiers, nos emplois, nos Droits !

Ça Suffit !

RAS le BOL !

DÉFENSE DE L’HÔPITAL,

DES PERSONNELS ET DE LA POPULATION

Aucune charge contre Gaby Clavier. Arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre les syndicalistes !

Le SNLA un syndicat conféré – L’art est essentiel – Intervention à l’UD 75

CESSEZ la REPRESSION ! ENTENDEZ les REVENDICATIONS !

JEUDI 27 janvier : TOUS dans la rue !

Abandon des poursuites contre le syndicaliste Elie DOMOTA !

Ça Suffit, le 19 janvier mobilisons
nous pour sauver nos métiers, nos emplois, nos Droits !

Ça Suffit !

RAS le BOL !

DÉFENSE DE L’HÔPITAL,

DES PERSONNELS ET DE LA POPULATION

Aucune charge contre Gaby Clavier. Arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre les syndicalistes !

Le SNLA un syndicat conféré – L’art est essentiel – Intervention à l’UD 75

CESSEZ la REPRESSION ! ENTENDEZ les REVENDICATIONS !

JEUDI 27 janvier : TOUS dans la rue !

Abandon des poursuites contre le syndicaliste Elie DOMOTA !

Ça Suffit, le 19 janvier mobilisons
nous pour sauver nos métiers, nos emplois, nos Droits !

Ça Suffit !

RAS le BOL !

DÉFENSE DE L’HÔPITAL,

DES PERSONNELS ET DE LA POPULATION

Aucune charge contre Gaby Clavier. Arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre les syndicalistes !

L’art est essentiel !

Le syndicat national Libre des Artistes Force Ouvrière appelle les artistes à se joindre à la mobilisation interprofessionnelle du 5 octobre prochain

Intervention de Franck GUILBERT, secrétaire général du SNLA, à la manifestation du 22 mai 2021 - Paris.

Unis, nous pouvons gagner !
Manifestons le 22 mai en direction du Ministère.

Manifestons le 11 et le 22 mai !

Unis, nous pouvons gagner !

Ouverture immédiate de tous les lieux culturels ! Pour un plan de sauvegarde de l'emploi et le maintien intégral de nos droits

Assez de cette vie de Chien !

Unis, nous pouvons gagner !

Le SNLA-FO appelle à l’extension des occupations des théâtres et salles de spectacle...

REOUVERTURE des THÉÂTRES et de toutes les SALLES

Nous voulons tous vivre, libres !

Réouverture immédiate et totale des théâtres et de tous les lieux de spectacles, des centres d’Art et des Musées

Nous voulons travailler, nous saluons les directeurs qui réouvrent leur théâtre

Quelle différence entre les m3 de la foi, et les m3 de la pensée ?

Retrait de l’Etat d’urgence et de la loi de « sécurité globale »

Les artistes et la création survivront, quoi qu’il en coûte Non au Couvre-Feu... !

Des « États généraux des festivals » ? Pourquoi faire ?

Nous voulons reprendre le travail maintenant, sans restrictions